Mardi 25 avait lieu le concert de Justice, petit groupe d'electro francais sans pretention.

Apres une longue journée de boulot plutôt crevante, nous nous dirigeons vers le Commodore Ballroom, cette fantastique salle de concert de 900 places et a la devanture tres vintage:

Nous arrivons autour de 8h et... nous attendons longtemps, loooonnnngtemps... Nous comprenons assez vite que c'est un concert de DJ et donc ça commencera plus tard qu'un concert classique, DAMN! Heureusement, après une bonne heure et demi d'attente, la première partie commence...

Comme toute première partie qui se respecte, c'est très mauvais!!! En plus de nous passer de la soupe, le DJ, que nous appellerons DJ Roberto pour l'occasion, se permet de faire des annonces au micro tel le pire DJ beauf qui mix au Styx de St Arnoult les Garennes... Apres 9 "Wazuuup Vancouver?", nous commencons a nous demander quand est ce qu'il va annoncer l'anniversaire de Jeremy, 12 ans ce soir la...

Finalement DJ Pinpin dégage pour laisser la place a la tête d'affiche. Le rideau tombe et nous decouvrons la scène: Croix catho gigantesque, gros attirail électronique et deux murs de 9 amplis Marshall chacun, il est temps de sortir les boules quies... Les deux messies arrivent et se placent derrière les platines dans le noir et de facon immobiles pour faire monter la sauce:

Le grondement de Genesis commence a se faire entendre et avant d'avoir meme d'avoir le temps de dire ouf, on se fait demonter la gueule par un deluge de basses, c'est parti pour une messe d'1h45...

Contrairement a Daft Punk qui jouait la profusion en terme de lumiere, Justice a opter pour une scène plutôt sobre avec de l'eclairage contre jour mettant en valeur les fumees et donnant une ambiance mystique.

L'album est, bien entendu, profondément remixe pour l'occasion et certain titre comme D.A.N.C.E et Phantom sont particulièrement bien amenés! Les morceaux remixes avec des compositions d'autres groupes sont particulierement jouissif, meme s'ils sont assez rares. Ainsi nous aurons droit a un mechant remixe des Klaxons et a un "Disco Disco" sur-puissant!

Nous confirmons donc sans mal les dires de Ben, Justice en live est très énergique et sans temps mort et ce n'est pas le second rappel qui nous contredira. Les deux frenchies reviennent derrière leurs platines et, avec le plus grand génie du monde, nous balancent le plus violent des riffs de... Metallica, ce a quoi ils ajoutent un beat devastateur! Magnifique

Juste avant de partir, Xavier, le plus petit des deux, se fait plaisir en allant marcher sur la foule tel Jesus... Nous sommes heureux et les canadiens sont sous le charme, extrêmement contents de sortir dans la rue et d'aller gueuler a qui veut l'entendre que Justice est AWESOME!!!