"Dégage morue" aurait pu être le titre de ce post mais je trouvais celui la plus respectueux.

Donc voila, Kate doit quitter la colloc car elle est insupportable et fait beaucoup de bruit avec les 20 amis qu'elle ramène a chaque fois dans sa chambre de 9m2. Kate est une sorte de junkie qui vient le matin prendre son petit déjeuner avec des lunettes de soleil tellement elle est éclatée de la veille et ça c'est la classe.

Moi je n'ai pas grand chose a lui reprocher en fait car quand je dors il faut me mettre un clairon dans l'oreille pour que je me réveille cependant elle a passe un autre cap la nuit dernière puisque celle ci a trouver plus intelligent de laisser la porte d'entrée de la maison grande ouverte pour éviter que ces "amis" n'aient a frapper ou sonner et du coup ce matin Gabriel (autre collocataire) a été heureux de voir que son vélo a été vole: Youpi.

Autant vous dire que ce matin la Katounette n'était en odeur de sainteté et elle s'est gentiment fait prévenir (oui les canadiens détestent les conflits et sont toujours assez calme dans l'ensemble) que dorénavant plus personne n'avait le droit de rentrer dans la maison sinon elle dégageait dans les 24H (et ça au Canada on peut le faire quand on est dans une maison ou on ne signe pas le moindre contrat pour y résider,: je n'ai qu'a bien me tenir).

Toujours est il que Gabriel me donne donc le choix de garder ma chambre ou de prendre celle de Kate si je le souhaite, ce qui dans un premier ne me disait rien puis par curiosité je lui est quand même demande le prix: 30% moins cher pour sa piole.

J'ai dit banco.

Donc d'ici 2 semaines quand la grosse aura dégagé je me retrouve dans une petite piole mais je payerais un loyer de misère pour le spot que c'est puisque je vous rappelle que je suis en plein centre ville.

Si j'avais su qu'il fallait tirer le vélo de Gabriel pour pouvoir changer de chambre, je l'aurai tire moi même, ahah.

Toujours est il que je l'ai revendu un bon prix... nan je déconne.

Demain je commence pour de vrai ma première journée de taff au Blenz coffee et je pense qu'un petit post de Greg est a prévoir prochainement puisque lui a deja commence il y a deux jours et je lui laisse vous exposer son expérience avec une équipe apparemment géniale: je verrais bien demain.

Je vais donc me coucher en pensant a des gobelets géants de chocolats, de cafés et des cookies de la taille d'une maison... merde ça me donne faim du coup, je vais peut être aller faire un tour au frigo moi avant de me coucher, je crois qu'il me reste des pâtes et de la confiture...