World in Photo au Canada

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 28 février 2008

Le tambour et le bourin.

Aaaah, qui n’a pas connu la joie d’attendre à la laverie que son linge soit propre ? Le plaisir de savourer chaque seconde que l’on perd parce que ces satanées machines ne ferment pas à clé pendant qu’elles tournent : c’est divin.

Pour tout vous dire, j’ai même attendu toute la journée pour faire cette lessive : voilà l’histoire.

Ce matin je me lève et comme à l’habitude je m’habille (j’ai essayé de passer des journées tout nu mais en général les gens me jettent des pierres) et en ouvrant ma valise pour prendre des affaires propres je me suis souvenu que toute la semaine je m’était juré de faire une machine car l’échéance arrivée à grands pas : effectivement je n’avais plus rien de propre !

Qu’à cela ne tienne je vais faire une lessive tout de suite, il y a un coin laverie dans l’hôtel. J’apprends à la réception que je ne peux avoir accès à la laverie qu’à partir de 16H car avant elle sert pour le linge de l’hôtel (c’est pas l’hôtel le moins cher de Vancouver pour rien).

Bon et bien je me dit que je n’ai qu’à aller dans une autre laverie et je découvre le temps en ouvrant le store de ma fenêtre : il pleut des torrents d’eau.

(Patience).

Heureusement depuis que je me suis acheté mon iPod Touch je peux recevoir un semblant de Wifi (faut pas être pressé tout de même) et quand, de mon lit je tend le bras en l’air et que j’ai une jambe à l’équerre j’arrive à recevoir un mail toute les 2 minutes (j’ai eu des crampes mais j’ai tenu bon).

Ce petit manège à duré 3H, pendant lesquelles j’ai fait toutes les poses du kamasoutra avec mon iPod et j’ai ensuite pu profiter de la machine à laver le linge que j’ai littérallement gavé de linge sale (Il est écrit sur la machine : veuillez à ce que votre linge ne soit pas tassé…même pas peur) et me voilà à attendre le verdict pour mes affaires…

P.S : Ca y est je viens de récupérer le linge, je ne sais pas si il est propre mais il est toujours entier, maintenant je tente le sèche linge sur HIGH Température : ah ah, je suis fou !

Pente descendante...

Alors que nous entamons notre troisieme semaine ici, la lassitude commence a se faire sentir. Nous sommes toujours heureux ici, mais nous avons termine notre session touriste et nous commencons a nous impatienter sur le plan travaille.

Quentin et moi aimons bien sortir, faire la fete et picoler, mais nous ne sommes pas tailler pour faire ca a longueur de temps et nous avons besoin de bosser pour pouvoir vraiment apprecier ces a cotes...

Pour le moment Quentin vient tout juste de trouver son appart (et je le laisse en parler dans son prochain message!) et il n'a pas encore eu le temps de se pencher sur les annonces de taf, mais ca ne saurait tarder!

De mon cote, j'attends une reponse de la compagnie de train d'ici la fin de la semaine et j'ai envoye un mail au membre du comite d'organisation des JO de Vancouver 2010 rencontre au match de hockey. Apres ca, si je n'ai aucune reponse, je me jette sur le premier taf qui me passe sous le nez pour stopper l'hemorragie financiere et pouvoir prendre le temps de trouver un job dans ma branche!

Wait (pas trop) and see...